A quoi ressemblera le grand Paris express ?

Développement du territoire, nouveauté, mobilité et transports, à quoi ressemblera le grand Paris express ? Ses gares  et ses rames ? Où et comment est le nouveau métro sera-t-il maintenu ?

Vers un métro nouvelle génération

Le nouveau métro sera très rapide, surtout grâce aux nouveautés technologiques et aux espaces entre les gares. Totalement automatique et plus fiable. Cette mécanisation est pour les voyageurs une garantit enfin d’assurer le temps du transport. Elle permet aussi d’adapter la fréquence des trains en fonction des territoires et des exigences des usagers. Le métro prochainement est créé pour le luxe de tous. Les installations de l’intérieur feront l’objet d’un soin remarquable, la climatisation, éventualité de passer d’une voiture à l’autre pour un meilleur classement, accès au haut débit et systèmes d’information en temps réel. L’objectif essentiel du Grand Paris Express est la sobriété énergétique. Plusieurs innovations  et solutions seront développées pour y arriver, par exemple, récupérer la chaleur produite par l’infrastructure, recyclage de l’énergie lors du freinage, utilisation de luminaires de type LED.

Méthodes pour garantir le fonctionnement du réseau

Sur les 200 kilomètres du réseau du Grand Paris Express, plus de 200 rames automatiques passeront quotidiennement. Sept centres d’exploitation  garantiront la meilleure marche du réseau et du métro. Ils sont distribués selon trois activités, commandement centralisé, maintenance et de remisage, maintenance des infrastructures. Le poste de commandement centralisé ou PCC assure les fonctions des instructions de l’ensemble de la circulation des trains, en cas d’accident, il régularise le trafic et organise le retour à la normal, amélioration de la qualité de service. Le site de maintenance et de remisage assure l’accueil des futures rames du métro. Puis, le site de maintenance des infrastructures contrôle les maintenances des équipements du métro en parfait état de fonctionnement.

Les œuvres de service

Près de 200 ouvrages de désenfumage et de ventilation sont bâtis afin d’assurer une bonne circulation de l’air dans les tunnels et d’obtenir une température convenable sur l’ensemble du réseau. Et aussi, ils servent d’accès de secours pour permettre aux pompiers d’intervenir rapidement en cas de problèmes. En outre, les ouvrages de raccordement permettent de relier entre eux des ouvrages souterrains différents. Et pour finir, les ouvrages de débranchement permettent une liaison directe entre un centre d’exploitation et une ligne de métro.

 Les meilleurs fonctionnements du métro, la sécurité des voyageurs et le confort reposeront autant sur un assortiment d’ouvrages plus modestes, mais tout aussi indispensables.

Acheter des trottinettes électriques haut de gamme
Vélo ou métro : quel moyen de transport faut-il préconiser à Paris ?