Quelles sont les notions clés de l’urbanisme ?

L’objectif de l’urbanisme est de guider le développement d’une ville ou d’un village de manière à améliorer le bien-être de ses résidents actuels et futurs en créant des environnements pratiques, équitables, sains, efficaces et attrayants. La plupart des urbanistes travaillent dans les communautés existantes, mais certains aident à développer des communautés appelées villes nouvelles ou communautés planifiées à partir de zéro. Quoi qu’il en soit, il y a trois notions clés de l’urbanisme que les urbanistes doivent prendre en compte lorsqu’ils élaborent leurs programmes, les voici.

L’environnement physique

Première notion clé de l’urbanisme l’environnement physique. Cette notion d’une ville inclut son emplacement, son climat et sa proximité avec des sources de nourriture et d’eau. Parce que l’eau potable est cruciale, de nombreuses villes sont fondées à la tête d’une rivière ou à la ligne de chute, point de départ des rivières des régions de roches plus anciennes et plus dures vers les sédiments plus mous de la plaine côtière. Les rapides qui se forment souvent sur la ligne de chute constituent des emplacements idéaux pour l’évolution des villes et des villages. Les villes côtières ont également un grand avantage, leur emplacement les positionne pour devenir des centres commerciaux importants. Les planificateurs doivent souvent prendre en compte l’histoire géologique d’une région pour comprendre le caractère complet d’une ville. Par exemple, l’environnement physique de la ville de New York et de la région environnante reflète l’aboutissement d’un milliard d’années d’activité géologique. Au cours de cette longue période, des chaînes de montagnes se sont formées et ont été usées. Seaways est venu et est allé. Plus récemment, des épisodes de glaciation continentale ont recouvert la région de plaques de glace qui se sont finalement retirées. Toute cette activité donne à New York ce qu’elle est aujourd’hui et influe sur son évolution future.

L’environnement social

L’environnement social est la deuxième notion clé de l’urbanisme. Elle comprend les groupes auxquels appartiennent les habitants d’une ville, les quartiers dans lesquels ils vivent, l’organisation de ses lieux de travail et les politiques créées pour imposer l’ordre. L’un des plus gros problèmes dans la plupart des villes est la répartition inéquitable des ressources. Par exemple, plus de 50 % de la population de Mumbai et de New Delhi (villes indiennes) vivent dans des bidonvilles, tandis qu’à Lagos et Nairobi (villes africaines), plus de 60 % des ménages ne sont pas raccordés à l’eau . En conséquence, l’environnement social peut constituer un facteur de risque de maladie et de mortalité autant que de facteurs de risque individuels. Les planificateurs travaillent avec les autorités locales pour s’assurer que les résidents ne sont pas exclus des avantages de l’urbanisation en raison d’obstacles physiques, sociaux ou économiques.

L’environnement économique

La dernière notion clé de l’urbanisme est l’environnement économique. Toutes les villes travaillent dur pour soutenir la rétention et l’expansion des entreprises locales existantes. Les principaux employeurs, tels que les fabricants, les entreprises de recherche et développement, les détaillants, les universités, les laboratoires fédéraux, les administrations locales, les institutions culturelles et les départements du tourisme jouent tous un rôle important dans l’économie d’une ville. Les programmes d’un urbaniste devraient encourager les partenariats entre agences publiques, entreprises privées et organisations à but non-lucratif ; favoriser l’innovation et la compétitivité ; fournir des opportunités de développement et des ressources aux petites entreprises ; et soutenir, préserver et promouvoir les industries artistiques et créatives locales afin de soutenir la vitalité culturelle d’une ville.

Covoiturage en déchetterie entre voisins
Les miroirs de surveillance : l’alternative idéale aux caméras de surveillance