Véhicule en fourrière : quelles sont les démarches à faire ?

fourrière

Pour récupérer votre véhicule en fourrière, vous devez suivre quelques démarches. Il faut vous munir de tous les documents nécessaires. Par ailleurs, le gardien ne vous restituera votre voiture qu’après le paiement de tous les frais et amendes. N’oubliez pas de vérifier son état s’il y a des réparations ou des rénovations à réaliser.

Comment récupérer un véhicule en fourrière ?

Une infraction au code de la route est la principale source d’une mis en fourrière, surtout le non-respect des règles liées aux stationnements. Il faut savoir que plusieurs cas peuvent provoquer ce problème. Il peut s’agir d’une entrave à la circulation ou un stationnement gênant, irrégulier, dangereux ou abusif. Une mise en fourrière peut aussi être causée par une non-présentation aux contrôles techniques ou si vous n’exécutez pas les réparations recommandées. Il est à noter que l’officier de police habilité doit réaliser une vérification pour s’assurer que la voiture n’a pas été volée avant de le mettre en fourrière. Dans cette circonstance, vous et votre assureur seront informés de ce désagrément.  Cependant, vous avez la possibilité de récupérer votre véhicule si la société de remorquage n’est pas encore arrivée. Dans le cas contraire, vous devez payer les divers frais d’opérations. Si votre voiture est déjà enlevée, vous devez payer les divers frais de fourrière comme le frais d’enlèvement et autres pour la récupérer. Si vous souhaitez obtenir plus d’informations, visitez le lien suivant : vehicule-en-fourriere.fr.

Quelles sont les étapes à suivre pour récupérer un véhicule en fourrière ?

Pour récupérer une voiture en fourrière, il faut suivre quelques étapes obligatoires. Dans un premier temps, vous devez vous informer sur l’endroit où votre voiture est garée. Dans certains cas, vous recevrez un courrier pour obtenir les informations nécessaires. Cette situation est fréquente si le propriétaire du véhicule ne se trouve pas sur le lieu lors de la mise en fourrière et qu’il n’y donne pas de l’importance pendant plusieurs jours. Vous pourrez également obtenir des notifications par e-mail après 5 jours. Dans le cas contraire, vous ferez mieux de contacter la gendarmerie ou la police la plus proche. Vous pouvez même vous connecter sur des sites spécialisés et ajouter le numéro d’immatriculation de votre véhicule. Ensuite, vous devez faire une demande d’autorisation de récupération de votre voiture. Il vous faut une autorisation de restitution avant d’aller sur l’établissement de fourrière. Vous pouvez l’obtenir en vous rendant auprès d’un commissariat ou d’un poste de police. N’oubliez pas d’emmener tous les documents nécessaires comme un certificat d’immatriculation de la voiture et un justificatif d’identité. Il ne vous reste plus qu’à récupérer votre voiture et payer les différents frais. Sachez que ce dernier varie en fonction du nombre de jours écoulés et de la nature du véhicule. 

Des conseils pour récupérer un véhicule en fourrière

Si votre voiture est en fourrière pour une durée de plus de 3 jours, la vérification de son état est exigée par l’expertise. Il faut vous informer sur les frais d’expertise pour éviter les mauvaises surprises. De ce fait, si votre véhicule est en parfait état, vous n’avez qu’à payer ce frais et le récupérer. Cependant, s’il nécessite des travaux d’amélioration et de rénovation, n’hésitez pas à l’emmener chez un spécialiste. Notez que les voitures classées dans les catégories “épaves” sont directement détruites par la fourrière. Il faut savoir que la mise en fourrière peut être ordonnée par un officier de police judiciaire, un agent de police judiciaire adjoint, le maire et le préfet de police. Si la voiture a été volée ou que son propriétaire est non identifié, seul l’officier de police peut intervenir. Il faut noter que le frais d enlèvement est fixé par les collectivités territoriales et limité par le plafond fixé par l’Etat. N’oubliez pas que le gardien de la fourrière n’est pas en mesure de vous restituer votre voiture qu’après le paiement des divers frais (frais de l’enlèvement, frais de fourrière, l’amende en relation avec l’infraction initiale). 

Ce qu’il faut faire pour récupérer un véhicule en fourrière

Si vous souhaitez récupérer votre véhicule en fourrière, vous ferez mieux de vous informer en amont des différentes démarches et conditions à respecter. Cela a pour objectif d’éviter le va-et-vient inutile et les pertes de temps. Si votre voiture est enlevée pour stationnement gênant, vous avez 30 jours pour la récupérer. Au-delà de ce délai, elle pourrait atterrir directement à la casse ou en vente. Dans certains cas, les forces de l’ordre vont retirer votre certificat d’immatriculation ou votre carte grise. De ce fait, vous ferez mieux de vous rendre directement au commissariat ou à la gendarmerie qui le détient. En effet, la carte grise est un élément indispensable pour poursuivre la suite des démarches. Il vous est aussi possible de faire une demande de mainlevée si vous n’êtes pas présent lors de l’enlèvement. Ce dernier est un justificatif nécessaire pour récupérer votre véhicule. 

Achat de trottinette électrique : comment choisir le meilleur modèle ?
Astuces pour bien choisir son modèle de trottinette électrique